archives du vatican

Archives du Vatican : Plongez dans les archives secrètes du Vatican

Les archives apostoliques du Vatican, connues jusqu'à encore récemment sous le nom d'archives secrètes du Vatican, sont le dépôt central au sein du Vatican. Les archives abritent tous les actes diffusés par le Saint-Siège, les papiers d'État, la correspondance, les livres de comptes et d'autres documents recueillis par l'Église au fil des siècles. Ce n'est qu'au XVIIe siècle que la bibliothèque du Vatican et les archives ont été séparées l'une de l'autre. Jusqu'à la fin du XIXe siècle, les archives étaient inaccessibles aux visiteurs. Aujourd'hui, elles sont ouvertes aux chercheurs, aussi bien religieux que laïcs.

Que sont les archives du Vatican ?

Des milliers de documents datant de plus de douze siècles sont conservés précieusement dans les locaux des archives apostoliques du Vatican. Ces documents contiennent des informations importantes qui mettent en lumière certains des événements historiques les plus controversés et des questions restées sans réponse, du procès de Galilée au rôle de l'Europe dans la Seconde Guerre mondiale. Ces documents révèleront enfin les informations tant recherchées qui sont enfermées dans les archives du Vatican depuis des dizaines d'années.

Où se trouvent les archives du Vatican ?

Les archives apostoliques du Vatican sont situées à l'intérieur du Vatican, près de la bibliothèque du Vatican.

Archives secrètes du Vatican

archives du vatican

Les archives du Vatican étaient à l'origine nommées « Archives secrètes du Vatican ». Toutefois, en octobre 2019, le pape François a remplacé le titre séculaire d'archives secrètes du Vatican (Archivum Secretum Vaticanum) par celui d'archives apostoliques du Vatican. Il a publié une lettre apostolique, motu proprio, en date du 22 octobre, qui renomme les archives. Ce changement de nom s'inscrit dans le cadre d'un effort visant à éliminer les mauvaises interprétations du terme « Segreto » (secret).

En latin, secretum signifie séparé ou privé, et apostolicum signifie appartenant au domnus apostolicus, c'est-à-dire au pape. Ainsi, le remplacement des termes, en pratique, n'a pas changé l'identité ou l'objectif des archives : elles appartiennent toujours aux archives privées du pape.

On pourrait toutefois dire qu'il s'agit d'archives secrètes, dans le sens où elles ne sont pas ouvertes au grand public mais uniquement aux universitaires et aux chercheurs. Certaines parties des archives restent encore confidentielles.

Qu'y a-t-il dans les archives du Vatican ?

Les archives du Vatican renferment des milliers de documents historiques, dont beaucoup sont essentiels à la compréhension des événements passés.

Lettre de Marie reine d'Écosse

Les archives comprennent une lettre de Marie, la reine d'Écosse, adressée au pape Sixte V. La lettre a été envoyée au pape plusieurs mois avant le jour prévu de son exécution, dans laquelle elle lui demande de lui sauver la vie et de la libérer de prison. Malheureusement, le pape a décidé de ne pas s'interposer et Marie a été exécutée en 1587.

Excommunication de Martin Luther par l'Église catholique

Martin Luther a été banni de l'Église catholique en 1521. Les archives du Vatican contiennent une lettre écrite par le pape Léon X au nom de la bulle papale, l'excluant de l'Église.

Procès-verbaux des procès contre l’ordre du Temple

Pendant les croisades, les Templiers mènent une vie prestigieuse marquée par la richesse et les privilèges, qui est finalement perçue comme une source de problèmes. À la suite de cela, le 13 octobre 1307, le roi de France Philippe IV ordonne l'arrestation de tous les Templiers. Après avoir été torturés pendant des années, beaucoup se déclarent coupables du crime et sont brûlés sur le bûcher. Les minutes du procès, qui dure plusieurs années, sont documentées et conservées dans les archives.

Notes du procès contre Galilée

Galilée, l'un des scientifiques les plus célèbres au monde, a été le premier à remettre en question l'opinion de l'Église catholique sur le mouvement de la Terre. Ses observations l'ont amené à affirmer que la Terre tourne autour du soleil, ce qui lui a valu une arrestation et de passer le reste de sa vie en prison. Les archives contiennent les notes de son procès.

Lettres de Michel-Ange

Les archives du Vatican contiennent une lettre écrite par le célèbre artiste Michel-Ange au pape, l'avertissant que les gardes du Vatican n'avaient pas reçu leur paiement depuis trois mois. Il précise également qu'à cause de cela, les gardes menacent de démissionner. On ignore encore ce qui s'est passé à la suite de cet avertissement de l'artiste.

Demande d'annulation du mariage d'Henri VIII avec Catherine d'Aragon

L'un des documents les plus précieux des archives est une lettre d'Henri VIII demandant au pape l'annulation du mariage avec son épouse Catherine d'Aragon. Henri était amoureux d'Anne Boleyn et souhaitait l'épouser. Sa lettre était également signée par 85 membres du clergé, dont l'archevêque de Canterbury. Malheureusement, le pape a rejeté sa demande, après quoi il a fondé sa propre église et s'est accordé le divorce.

Qui peut accéder aux archives du Vatican aujourd'hui ?

L'entrée des archives est située à côté de la bibliothèque du Vatican du Vatican. Vous pouvez entrer dans les archives du Vatican par la Porta di Santa Anna dans la via di Porta Angelica. L'accès aux archives du Vatican est gratuit et ouvert aux chercheurs qualifiés qui souhaitent mener des recherches scientifiques. Cependant, il existe quelques conditions :

  • Il faut être un universitaire qualifié, titulaire d'un diplôme spécialisé (5 ans) ou d'autres diplômes universitaires équivalents délivrés par des établissements d'enseignement supérieur consacrés à la recherche scientifique et possédant des connaissances suffisantes en matière de recherche documentaire.
  • Ils doivent présenter une demande de carte d'admission. La demande doit indiquer leurs données personnelles (nom, prénom, adresse, nationalité), leur formation, leur profession et les raisons de la recherche.
  • Une lettre de présentation émise par un institut de recherche reconnu ou par une personne qualifiée dans son domaine de recherche en histoire.
  • Le dernier diplôme universitaire obtenu.
  • Un justificatif d'identité.
  • Seuls soixante académiciens sont admis à l'intérieur chaque jour.

Salles des archives du Vatican

archives du vatican

Salles d'étude

Chaque année, les archives apostoliques du Vatican invitent environ 1 500 chercheurs venus du monde entier. Les chercheurs disposent de quatre salles d'étude, chacune équipée de postes de travail et de prises de courant pour ordinateurs portables. Une salle est réservée à la consultation des documents originaux, et deux salles sont consacrées à la discussion des imprimés et à la visualisation des copies numériques de ces derniers. La quatrième salle est utilisée pour la consultation des inventaires et l'utilisation d'autres outils de recherche.

archives du vatican

Bunkers et entrepôts

Les archives du Vatican renferment des milliers de documents, parmi lesquels des registres, volumes, dossiers, classeurs, enveloppes et documents individuels. Afin de préserver ces documents, ils sont placés dans des salles aménagées à cet effet. Les parchemins sont stockés dans deux salles climatisées à température et humidité constantes, et les 81 parchemins revêtus de sceaux d'or se trouvent dans une salle climatisée qui leur est réservée. Les documents en papier sont stockés dans le bunker ainsi que dans d'autres réserves.

archives du vatican

École spéciale de paléographie et de critique appliquée

Le pape Léon XIII souhaitait offrir aux jeunes clercs une formation adaptée à l'exercice de la critique historique. Il a donc fondé l'École spéciale de paléographie et de critique appliquée, qui fait partie des archives secrètes du Vatican. Établie depuis plus de 100 ans, cette institution a formé plusieurs générations de chercheurs dans le domaine de la recherche en histoire. Elle propose toujours plusieurs cours spécialisés qui associent les aspects théoriques et les applications pratiques en utilisant les documents originaux des archives du Vatican.

archives du vatican

Étage noble

Le premier étage du palais apostolique est devenu le siège officiel des archives en 1612, mais l'aménagement des salles a commencé en 1610. L'étage noble se compose de trois salles contiguës qui donnent sur la cour de la bibliothèque et qui communiquent avec la salle Sixtine des musées.

archives du vatican

Salles Chigiane

Avec les années, les archives ont progressivement élargi la quantité de documents conservés, ce qui a conduit à l'agrandissement de leurs locaux : c'est le pape Alexandre VII Chigi qui décide de faire agrandir les salles d'archives jusqu'à celles situées immédiatement au-dessus de l'étage noble. Cette section comprend des documents officiels de la Secrétairerie d'État datant du XVIIe siècle.

archives du vatican

Tour des vents

La Torre dei Venti ou tour des vents est l'un des bâtiments les plus célèbres du Vatican. Elle a été construite entre 1578 et 1580 par le célèbre architecte bolognais Ottaviano Mascherino. À l'origine, il s'agissait d'un observatoire qui était utilisé pour étudier les preuves de la réforme du calendrier.

Histoire des archives du Vatican

archives du vatican

Saint Scrinium

1er siècle avant J.-C.

Au cours du premier siècle du christianisme, l'Église disposait déjà d'une importante collection de documents officiels. Cette collection était appelée le Saint Scrinium ou le Chartarium et le pape l'emportait en général avec lui en voyage. Comme elle était souvent déplacée, beaucoup de ces documents ont été perdus. Cependant, ils restent connus grâce à des références dans des documents plus récents.

archives du vatican

Avant la création des archives

Du XIe au XIIIe siècle

Au départ, les documents d'archives étaient conservés au palais du Latran, qui était la résidence officielle du pape à l'époque. Mais dès le XIe siècle, ils étaient conservés séparément dans deux autres sites, dont la basilique Saint-Pierre et le palais Palatin. De nombreux documents ont disparu entre le XIe et le XIIIe siècle, lorsque les papes ont déménagé à Avignon et que l'Empire romain a tenté de s'emparer des documents. De nombreuses personnes ont tenté de revendiquer l'autorité sur les archives au cours de ces années et un grand nombre de documents ont même été délibérément détruits par le pape Innocent VII et son successeur le pape Grégoire XII au cours du XIVe siècle.

archives du vatican

Création des archives

1784

Après des siècles d'agitation autour de ces documents, le pape Paul V a ordonné que toutes les archives de l'Église soient rassemblées en un seul endroit. Finalement, les documents dispersés ont été rassemblés aux archives du Vatican en 1784. Cet événement peut être considéré comme la naissance officielle des archives du Vatican. 

Le pape François a finalement changé le nom de ces archives inestimables, passant des archives secrètes du Vatican aux archives apostoliques du Vatican en 2019.

archives du vatican

Saisie par la France

Fin du XVIIe siècle

Lorsque Napoléon conquiert des États en Italie à la fin du XVIIIe siècle, il exige que le pape remette à la République française des tableaux, statues, manuscrits et autres. Ceux-ci doivent être choisis par des agents français, à la suite de quoi un traité appelé « traité de Tolentino » ordonne la remise de nombreuses autres œuvres. Lorsqu'il devient empereur en 1804, il fait transférer la totalité des archives à Paris.

archives du vatican

Restauration des archives

Après 1815

Heureusement, après la défaite de Napoléon à la bataille de Waterloo, les documents sont restitués au Vatican. Toutefois, le gouvernement français n'ayant pas fourni suffisamment de fonds, les fonctionnaires du Vatican se voient contraints de vendre des parties des documents afin de réunir l'argent nécessaire au transport. On pense que près d'un tiers à un quart des archives n'ont pas été intégrées aux documents qui ont été restitués.

Accès aux universitaires

archives du vatican

XIXe siècle

Vers la seconde moitié du XVIIIe siècle, les préfets des archives du Vatican commencent à publier des collections de documents. Les chercheurs commencent finalement à y avoir accès, notamment aux manuscrits relatifs au procès de Galilée. Cette démarche est brièvement interrompue pendant la dissolution des États pontificaux afin de maintenir un accès restreint aux archives. 

Le pape Léon XIII nomme le cardinal Josef Hergenröther archiviste officiel, qui accorde ensuite aux historiens l'accès aux archives. Cet accès reste toutefois limité afin de protéger l'Église des calomnies contre les chercheurs protestants. En avril 1883, Theodor von Sickel, historien protestant allemand, utilise des documents d'archives pour défendre l'Église contre des accusations de falsification. Satisfait de ce résultat, il finit par ouvrir les archives à toute recherche impartiale et critique.

archives du vatican

L'ère moderne

Carlo Ginzburg, grand historien, adresse une lettre au pape Jean-Paul II en 1979 pour demander l'ouverture des archives du Saint-Office. On pense que cette lettre a joué un rôle déterminant dans la décision du Vatican d'ouvrir ses archives. 

Le Vatican a mis en place plusieurs politiques pour limiter l'accès à certains documents. L'une de ces politiques prévoyait que l'accès aux archives ne serait accordé que 75 ans après la démission d'un pape. Des exceptions étaient faites dans certaines situations durant lesquelles les universitaires étaient autorisés à consulter les documents en question. 

En 2018, le pape François ouvre les archives à un groupe de journalistes après la sortie du film Anges et démons, inspiré du roman de Dan Brown, pour réfuter les représentations des archives dans le film. La même année, les archives sont accessibles pour étudier le cas de l'ancien cardinal Theodore McCarrick, accusé d'avoir eu des liaisons avec de jeunes prêtres et de les avoir agressés sexuellement. Par ailleurs, en 2002, des chercheurs ont également été autorisés à accéder à des documents relatifs à l'implication de l'Église dans le parti nazi.

Recherche et conservation

archives du vatican

Publications

Les archives apostoliques du Vatican ont publié une série de collections pour aider et contribuer à la recherche et à l'histoire. Collectanea est l'une de ces séries, publiée en 1968, qui présente un lien étroit avec les archives elles-mêmes en matière de contenu et d'histoire. La numérisation a également permis la reproduction de certaines des plus anciennes séries de registres papaux remontant à plusieurs siècles.

archives du vatican

Conservation et restauration 

Les documents physiques commencent naturellement à se dégrader avec le temps. Afin de protéger les matériaux des archives, le laboratoire de restauration et de conservation est créé en 1958 et perfectionne son fonctionnement en 1982. L'utilisation de méthodes pour restaurer physiquement les documents, ainsi que la création de salles avec un éclairage, une température et d'autres facteurs appropriés, ont permis de mener à bien le processus de conservation et de restauration des archives.

archives du vatican

Saisies numériques

Depuis un certain temps déjà, les archives du Vatican participent au processus de numérisation des documents. Cela implique la saisie, la numérisation et la classification de tous les documents. Ainsi, non seulement la recherche sera plus simple, mais les archives seront conservées plus longtemps sans qu'il soit nécessaire de les consulter physiquement.

archives du vatican

Projets 

Plusieurs projets ont été entrepris ces dernières années dans le but de préserver et de documenter les informations importantes qui se trouvent dans les archives du Vatican. Il s'agit notamment de partenariats avec des organisations culturelles, des entreprises ou encore des fondations visant à restaurer, numériser et rendre plus accessibles les documents.

Foire aux questions : Archives du Vatican

Que sont les archives du Vatican ?

Les archives apostoliques du Vatican sont le dépôt central au sein du Vatican. Elles abritent tous les actes diffusés par le Saint-Siège, les papiers d'État, la correspondance, les livres de comptes et d'autres documents recueillis par l'Église au fil des siècles.

Les archives secrètes du Vatican et les archives apostoliques du Vatican sont-elles les mêmes ?

Oui, les archives apostoliques du Vatican et les archives secrètes du Vatican sont les mêmes. Elles étaient initialement nommées « Archives secrètes du Vatican ». C'est en octobre 2019 que le pape François a changé le nom en « Archives apostoliques du Vatican ».

Qu'est-ce qui est conservé dans les archives du Vatican ?

À l'intérieur des archives du Vatican, vous trouverez tous les actes diffusés par le Saint-Siège, des documents d'État, de la correspondance, des livres de comptes et d'autres documents recueillis par l'Église au fil des siècles.

Les archives du Vatican sont-elles ouvertes au public ?

Les archives du Vatican sont ouvertes aux chercheurs qui souhaitent utiliser les archives à des fins de recherche. Ils doivent être munis d'une carte permettant l'accès aux archives.

Qui peut accéder aux archives du Vatican ?

Les chercheurs qualifiés titulaires d'un diplôme de spécialiste ou d'autres diplômes universitaires équivalents délivrés par des établissements d'enseignement supérieur, menant des recherches scientifiques et ayant une connaissance suffisante de la recherche archivistique peuvent accéder aux archives du Vatican.

Pourquoi le nom des archives du Vatican a-t-il été changé ?

Le 22 octobre, le pape a publié une lettre apostolique, motu proprio, qui modifie le nom des archives secrètes du Vatican en archives apostoliques du Vatican. Ce changement de nom s'inscrit dans le cadre d'un effort visant à éliminer les mauvaises interprétations du terme « Segreto » (secret).

Les archives du Vatican et la bibliothèque du Vatican sont-elles identiques ?

Non, la bibliothèque du Vatican et les archives du Vatican ne sont pas les mêmes. Elles ont été séparées l'une de l'autre au XVIIe siècle. Les archives du Vatican sont situées près de la bibliothèque du bibliothèque du Vatican.

Réserver des billets et des visites du Vatican

Billets prioritaires pour les musées du Vatican et la chapelle Sixtine avec entrée accompagnée

Confirmation immédiate
Billets mobiles
Durée flexible
En savoir plus +

Visite guidée (<22 pers.) des musées du Vatican et de la chapelle Sixtine

Confirmation immédiate
Billets mobiles
2 h 30 min
Visite guidée
En savoir plus +

Visite guidée Premium en petit groupe des musées du Vatican et de la chapelle Sixtine

Annulation gratuite
Confirmation immédiate
Billets mobiles
2 h 30 min
Visite guidée
En savoir plus +

Vatican VIP : Visite des musées et de la chapelle Sixtine tôt le matin ou en fin de journée

Confirmation immédiate
Billets mobiles
1 h 30 min - 3 h
Visite guidée
Repas inclus
En savoir plus +

Combo (Réduction de 5 %) : Billets pour le Colisée et les musées du Vatican avec la chapelle Sixtine

Billets mobiles
Durée flexible
Audioguide
En savoir plus +
46,07 €

Rome en un jour : Visite guidée des musées du Vatican et du Colisée avec la chapelle Sixtine

Annulation gratuite
Confirmation immédiate
Billets mobiles
9 h
Visite guidée
En savoir plus +

Ascension du dôme de la basilique Saint-Pierre avec visite des musées du Vatican et de la chapelle Sixtine

Annulation gratuite
Confirmation immédiate
Billets mobiles
5 h 30 min
Visite guidée
En savoir plus +

Combo (Réduction de 5 %) : Billets coupe-file Musées du Vatican et Galerie Borghèse

Confirmation immédiate
Billets mobiles
Durée flexible
Audioguide
En savoir plus +
47,02 €